Demain, la passerelle Eiffel - Appel à idées 2010 Donnez une nouvelle vie à la passerelle Eiffel de Bordeaux.
Saisissez une formidable opportunité de projet urbain.

La passerelle

Historique

La passerelle ferroviaire Eiffel à Bordeaux a été édifiée en 1860 afin de franchir la Garonne et desservir la gare Saint Jean. Sa conception en poutre en treillis témoigne de l’évolution des techniques, quelques années à peine après la diffusion des profils laminés en fer.

Le pont ferroviaire de Bordeaux, dit la « passerelle », est l’un des plus grands ponts métalliques de son époque, avec une longueur totale de 500 mètres et cinq travées centrales de 73,46 mètres de portée, un record pour ce type de structure à l’époque. Sa conception est due aux ingénieurs Stanislas de la Roche-Tolay, ingénieur en chef de la Compagnie des chemins de fer du Midi, assisté de P. Regnault. Conçu en 1856-1857, le pont est adjugé en janvier 1858 au constructeur Charles Nepveu. Il est inauguré en juillet 1860.

 

Eiffel et la passerelle

Le pont de Bordeaux est célèbre pour avoir été le théâtre des premiers exploits constructifs de Gustave Eiffel. Recruté par Nepveu en 1856 peu de temps après sa sortie de l’École Centrale, il en est rapidement devenu son homme de confiance. Nepveu est alors le spécialiste français des fondations en rivière au moyen de tubes à l’air comprimé, sujet auquel il a consacré une communication en 1855 à la Société des Ingénieurs Civils. C’est probablement cette maîtrise qui vaut à Nepveu la commande du pont de Bordeaux. Eiffel en met au point les plans d’exécution, s’occupe des commandes des fournitures avant de partir s’installer à Bordeaux pour en diriger le chantier, alors l’un des plus importants de France. Bien qu’âgé seulement de 26 ans, il y démontre brillamment ses qualités d’ingénieur, d’entrepreneur et de meneur d’hommes.


Situation actuelle

La passerelle est désaffectée depuis peu. Un nouveau pont ferroviaire double l’ouvrage Eiffel pour supporter le trafic TGV notamment.

Le monument a échappé à la démolition, et devrait prochainement devenir la propriété de la Ville de Bordeaux. L’ouvrage cherche un second souffle et la réflexion  sur son devenir peut être nourrie de toutes les propositions.

La passerelle a été dernièrement amputée sur ces deux extrémités afin de la rendre inaccessible au public. Elle peut constituer à nouveau un lien entre deux quartiers en devenir de part et d’autre de la Garonne. La nouvelle vie de la passerelle Eiffel pourrait accompagner et structurer les nouvelles opérations d’aménagement des quartiers qui se développent à ses deux extrémités.
 

Une formidable opportunité de projet

Situé au centre de l’agglomération, l’ouvrage d’art et sa situation géographique et urbaine constituent une formidable opportunité de projet pour des concepteurs audacieux.

La Fondation d’Entreprise de la Société de la Tour Eiffel souhaite que les jeunes concepteurs (architectes, urbanistes, ingénieurs, paysagistes, etc.) constituent des équipes pluridisciplinaires et s’emparent de ce thème d’actualité pour proposer des solutions inventives de réhabilitation de la passerelle Eiffel.

L’ouvrage peut être abordée comme une infrastructure, un élément de paysage, une structure porteuse d’équipements à programmer.

Les organisateurs attendent des propositions exprimées par les étudiants que s’ouvrent des perspectives insoupçonnées et un nouveau souffle pour la première  l’œuvre de Gustave Eiffel.
 

 

http://www.fondationsocietetoureiffel.org
Abvent

Association Sauvons la passerelle Eiffel

Built with Apostrophe